Le MAN dans Firefox

Voici une suite d’évènements qui a dû arriver à pas mal d’entres nous :

  • on se connecte sur une machine Unix
  • on lance une commande et le résultat n’est pas celui attendu
  • on tape #man commande et on obtient le résultat laconique suivant Il n’y a pas de page de manuel pour commande.

Et bien, un site web fournit plus de 46000 entrées de man. Et cerise sur le gateau, on peut rajouter ce site dans les moteurs de recherches de Firefox !

Merci NiKo pour ta blogmark sur ce site 🙂

Firefox ou quand le caractère libre du logiciel est oublié dans la comm’ …

Depuis le lancement en version 1.0 de Firefox, Mozilla a communiqué sur les standards, la sécurité ou l’innovation en termes d’expérience utilisateur. Et tout cela était d’autant plus efficace que ces arguments pointaient des lacunes directes d’Internet Explorer, logiciel à l’abandon chez Microsoft.

S’annonce désormais IE 7 et qu’amène-t-il ? Des caractéristiques assez similaires à Firefox : onglets, anti-pishing, plus de respect des standards, bref un navigateur compétitif pour la plateforme dominante au niveau de desktop.

Depuis le lancement en version 1.0 de Firefox, Mozilla a communiqué sur les standards, la sécurité ou l’innovation en termes d’expérience utilisateur. Et tout cela était d’autant plus efficace que ces arguments pointaient des lacunes directes d’Internet Explorer, logiciel à l’abandon chez Microsoft.

S’annonce désormais IE 7 et qu’amène-t-il ? Des caractéristiques assez similaires à Firefox : onglets, anti-pishing, plus de respect des standards, bref un navigateur compétitif pour la plateforme dominante au niveau de desktop.

Continuer la lecture de « Firefox ou quand le caractère libre du logiciel est oublié dans la comm’ … »

Dotclear en Inde …

… Daniel Glazman lâche une bombe et personne ne relève ?

Cela donnera lieu à pas mal de commentaires si cela se confirmait car, à l’échelle française, ce serait gros comme annonce … AMHA …

Une save ? Quelle save ?

A l’image de NiKo, la sauvegarde de mon environnement me titille depuis quelques jours. Le tout dans le même contexte que NiKo à savoir un accès SSH disponible sur mon environnement.

Mes objectifs :

  • sauvegarde régulière (mensuelle, hebdomadaire et quotidienne)
  • dépôt de chaque sauvegarde sur un serveur FTP

Pourquoi autant de saves différentes ?
Car les besoins de restore peuvent être différents :

  • Le crash disque exige l’information la plus à jour possible et donc une  »save quotidienne ».
  • La modification d’un paramètre s’avère avoir corrompu vos données mais vous ne vous en apercevez que 10 jours plus tard. Réponse : « la save hebdo ».
  • Vous avez fait le ménage dans votre blog. Mais au bout de quelques mois, vous vous dites que ce vieil article sur la prose sous Bash était pas si mal. « Save mensuelle » 🙂

Principes de ce script :

  • prise en paramètre de la périodicité,
  • création de 3 répertoires /mybackup/mois, semaine et jour tant en local que sur le serveur FTP
  • banalisation des noms des sauvegardes permettant leur écrasement de manière régulière et automatique :
    • quotidienne (7 saves en rotation): de 01-blog.tar.gz à 06-blog.tar.gz
    • hebdo (5 saves en rotation) : de 0-blog.tar.gz à 4-blog.tar.gz
    • mensuelle (12 saves en rotation) : de 01-blog.tar.gz à 12-blog.tar.gz

Edit: On peut jouer sur la profondeur de rétention de ces saves en travaillant sur le calcul du SERIALNUMBER.

Exemple : pour passer la save quotidienne d’une rétention de 7 jours à 2 jours, il faut remplacer la portion de ligne « $jour % 7 » par « $jour % 2 ».

Mise en oeuvre via CRON :

0  23 1 * * /chemin/save_blog.sh mois
20 23 * * 0 /chemin/save_blog.sh semaine
40 23 * * 1-6 /chemin/save_blog.sh jour

Une save mensuelle le 1er de chaque mois. Une save hebdo tous les dimanches. Une save qutodienne du lundi au samedi.

Script save_blog.sh basé sur celui de NiKo avec modification :

 #!/bin/bash
 # ### save_blog.sh : script de NiKo(c) adapté pour le dépôt FTP et la retention des saves
 # ### Ref : http://www.prendreuncafe.com/blog/2006/01/22/382-programmer-ses-backups-dotclear-grace-a-un-script-bash-et-cron

# ### Initialisation des variables ###

# variables concernant les repertoires
DIR_BLOG= »/var/www/blog » # repertoire racine du site (blog)
DIR_BASE_BACKUP= »/var/mybackup » # repertoire de base de stockage des backups
DIR_BACKUP= »$DIR_BASE_BACKUP/$1″ # on recupere le premier parametre du script qui indique le type de backup

# variables concernant la base de donnees
SQL_HOST= »host »
SQL_USER= »user »
SQL_PASS= »password »
SQL_BASE= »databasename »

CURRENTDATE=$(date +%Y%m%d)

# ### Periodicite de sauvegarde ###

case « $1 » in

« mois » )
#CURRENTDATE=$(date +%Y%m%d)
SERIALNUMBER=$(date +%m)
;;

« semaine » )
jour=$(date +%d)
let « SERIALNUMBER=$jour / 7 »
;;

« jour » )
jour=$(date +%d)
let « SERIALNUMBER=$jour % 7 »
;;

* )
echo « Usage: $0  »
echo « Sauvegarde du blog avec periodicite passee en parametre »
echo «  »
echo « periodicite: jour, semaine ou mois »
exit
esac

# ### Sauvegarde ###

DBDUMP_FILENAME= »$SERIALNUMBER-dump.sql »
BLOGARCHIVE_FILENAME= »$SERIALNUMBER-blog »

echo « Export de la base de données… »
touch $DIR_BACKUP/$DBDUMP_FILENAME
mysqldump -h $SQL_HOST -u $SQL_USER –password=$SQL_PASS $SQL_BASE > $DIR_BACKUP/$DBDUMP_FILENAME

echo « Compression de l’export… »
tar czf $DIR_BACKUP/$DBDUMP_FILENAME.tar.gz $DIR_BACKUP/$DBDUMP_FILENAME

echo « Création de l’achive globale… »
tar czf $DIR_BACKUP/$BLOGARCHIVE_FILENAME.tar.gz $DIR_BLOG $DIR_BACKUP/$DBDUMP_FILENAME.tar.gz

# ### Envoi FTP ###

echo « Envoi FTP de la sauvegarde du blog … »
ftp -n siteftp <<Fin-De-Session
user username « password »
binary
cd mybackup
cd $1
lcd $DIR_BACKUP
put « $BLOGARCHIVE_FILENAME.tar.gz »
bye
Fin-De-Session

# ### Nettoyage ###

echo « Suppression des fichiers temporaires… »
rm -f $DIR_BACKUP/$DBDUMP_FILENAME
rm -f $DIR_BACKUP/$DBDUMP_FILENAME.tar.gz

echo « Sauvegarde effectuee dans $DIR_BACKUP/$BLOGARCHIVE_FILENAME.tar.gz »

Thunderbird 1.5 dans la nature …

La nouvelle version de Thunderbird est sortie 🙂

Au chapitre des nouveautés, entre autres, une action de type réponse ou forward existe désormais dans les filtres.

De plus, côté entreprise, d’après un collègue, la configuration centralisée serait au menu bien qu’il n’y ait pas de communication dessus … A suivre …

Edit : qq recherches plus tard, même LDAP est désormais supporté dans l’autoconfig 🙂

Article MISC sur une architecture d’entreprise DNS sécurisée

Et ben voilà, le ch’tit teasing est achevé par la grâce d’un billet matinal chez MISC.

Jean-Michel Farin et votre serviteur avont en effet commis un article sur la mise en place d’une architecture d’entreprise DNS sécurisée. L’objectif était de fournir des choix d’architecture plus qu’un HOW-TO Bind bien que les fichiers de confs soient disponibles.

Cet article a été proposé à Frédéric Raynal suite à son édito du mois de Juillet (MISC 21) concernant la recherche de nouveaux rédacteurs. En espérant que cet article vous sera profitable tant de manière personnelle qu’au sein votre environnement professionnel 🙂

PS : bon, c’est sûr, à côté de gars qui contribuent à un bouquin comme celui-ci, cela fait un peu pauvre. Mais, on fait ce que l’on peut ma bonne dame 😉

Home sweet home

La question d’héberger mon domaine est restée longtemps pour moi une question non tranchée. Et bien, désormais, c’est fait 🙂 !

Voici l’histoire dans le détail :

  • L’histoire (et l’envie) commence en lisant NiKo qui nous parlait des offres mutualisées de Typhon.
  • Elle continue en sollicitant NiKo directement et lui exprimant mon envie de pouvoir héberger en propre un serveur DNS ainsi que de mettre en oeuvre un annuaire LDAP, un serveur POP/IMAP/SMTP etc. Il me parle alors de l’imminence de l’arrivée d’offres de serveur virtuel toujours chez Typhon.
  • Cependant, il y a un hic : le prix d’une telle solution 🙁 . Le prix bien que légitime vu de l’hébergeur reste cher côté client (du moins pour moi). D’où mes questionnements initiaux.
  • Et là, surprise, je tombe sur les offres VPS de chez Web1.fr : 10€ TTC/mois ! Vous aurez compris que cela m’a décidé 🙂
  • Rien à dire depuis 15 jours. On a ce que l’on a signé : un VPS sous Debian 3.1 stable avec accès root complet via ssh. Hardware limité à 1Go de disque et 160Mo de RAM. Il n’y a pas grand chose à dire …

Et ensuite, on peut mettre en oeuvre un serveur DNS en live sur le net en utilisant ce que l’on connait sur le sujet. Mais ça, c’est une autre histoire …